> Contexte

Contexte

L’un des quatre enjeux prioritaires retenus pour la poursuite du plan Loire grandeur nature sur la période 2007-2013 est « vivre durablement dans les vallées inondables de la Loire et de ses principaux affluents » .

Les fortes crues de la Loire ou de ses affluents pourraient en effet engendrer des désordres et des dommages graves, ce qui constitue un risque majeur à l’échelle interrégionale voire nationale.

La mise en œuvre du plan Loire grandeur nature sur la période 2007-2013 s’appuie à la fois sur un contrat de projets interrégional et sur un programme opérationnel plurirégional (PO Loire) mobilisant des crédits FEDER au cours de la même période.

L’un des axes prioritaires de ce programme vise à « renforcer la compétitivité ligérienne par la réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire et ses affluents » impliquant 9 régions et 29 départements.

Une action publique d’envergure dans le domaine de la réduction de la vulnérabilité aux inondations d’un territoire comme le bassin de la Loire et ses affluents consiste nécessairement en un plan d’actions intégrant différents champs d’intervention, justifié par l’économie qu’en retirera la collectivité au sens large, et par l’accroissement de compétitivité qui en résultera.

L’intervention menée présente l’intérêt fondamental d’obtenir une économie par effet d’échelle. Par surcroît, au-delà de son caractère novateur et expérimental par rapport à d’autres bassins fluviaux, elle apparaît de nature à favoriser une mobilisation interrégionale forte de la maîtrise d’ouvrage, avec des réalisations effectives et des résultats tangibles en quelques années, alors que la mise en œuvre d’actions publiques telles que la réalisation d’ouvrages hydrauliques s’inscrit dans un cycle plus long. C’est dans ce contexte que l’Etablissement public Loire, en collaboration avec les collectivités partenaires, assure une maîtrise d’ouvrage unifiée pour le déploiement d’une démarche « industrielle » de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques, dont une première série d’interventions consiste en la création d’un environnement favorable à l’initiative : actions d’enquêtes, d’information et de sensibilisation, de mobilisation des élus, de formation des techniciens et cadres des collectivités, d’animation en direction des gestionnaires de réseaux et des collectivités (www.plan-loire.fr/demarche-industrielle)

S’agissant des actions de formation, leur objectif est que l’ensemble des techniciens et cadres des collectivités dont les territoires sont exposés au risque inondation avec la vulnérabilité des activités économiques que cela entraîne, et cela sur l’ensemble du bassin de la Loire, soient sensibilisés à l’importance vitale, pour un développement économique durable du bassin de la Loire et ses affluents, de favoriser la mise en œuvre d’actions de réduction de la vulnérabilité aux inondations.

Depuis 2009, 20 sessions de formation ont été programmées (Angers, Bourges, Clermont-Ferrand, Langogne, Le Mans, Limoges, Nantes, Nevers, Orléans, Poitiers, Le Puy-en- Velay, Roanne, Saint-Etienne et Tours).

Au final, ce sont près de 200 professionnels des services des collectivités (communes, intercommunalités, conseils régionaux, conseils généraux), des organismes consulaires (chambres d’agriculture, chambres des métiers et de l’artisanat, chambres de commerce et d’industrie) et des services de l’Etat (DTT, DREAL) qui ont été formés à la réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques sur l’acquisition et le renforcement : d’une culture du risque au sens d’une connaissance et d’une prise en compte de la nature des risques existants sur les territoires, et plus particulièrement le risque inondation, d’une expertise sur la prévention et la gestion du risque inondation dans différents domaines de compétences (développement économique, urbanisme, transports, réseaux...) appliquée plus précisément à la réduction de la vulnérabilité aux activités économiques.

Le ressort de cette formation s’appuie sur la formule « culture du risque + expertise = compétence dans la prévention et la gestion du risque » .

L’objectif, à terme, est que cette formation puisse être portée au-delà des limites du bassin de la Loire et ses affluents par des instances de formation telles que le CNFPT, des grandes écoles, des organismes paritaires financeurs de formation développant des cursus dans le domaine des risques.

Cette action de formation des techniciens et cadres des collectivités à la réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire et ses affluents a été conduite par l’Union nationale des CPIE dans le cadre d’un marché public de services de juillet 2008 à octobre 2010.


L'Europe s'engage Marianne AE EP Loire Europe uncpie